[Interview] Perez : « J’aime bien les bons albums pop ! »

photo : Yann-Stofer

Après une expérience plutôt rock au sein de Adam Kesher, Julien Perez décide de continuer en solo en 2013 sous le nom de Perez. Trois EP plus tard, l’artiste a enfin sorti son tout premier album Saltos, il y a quelques jours. Pour l’occasion, on l’a rencontré un matin chez lui pour  discuter de ce projet pop, réalisé dans la langue de Molière autour d’un café. Rencontre ! 

Tu es revenu sous le nom de Perez après une première carrière au sein de Adam Kesher où tu chantais en anglais, c’était un besoin de revenir aux sources ?

Il y a eu à la fois une maturité et une prise de confiance en soi. Je pense que c’était le moment où je pouvais assumer un projet artistique tout seul. Puis, il avait aussi quelque chose de plus pragmatique car quand j’ai terminé Adam Kasher, je suis sorti d’une expérience de groupe où tout était assez lourd à gérer tel que les égos et les disponibilités de chacun. Du coup, en solo, je suis plus indépendant !

Et revenir avec des textes en français c’était une volonté de ta part ?

Au moment de monter le projet, j’avais compris que c’était plus personnel pour moi de chanter en français car j’étais pas totalement bilingue. Aller plus loin dans les textes et tenter des choses plus audacieux dans ma langue maternelle.

Du coup, chanter en français limite ta popularité en dehors de La France non ? (rires)

Non, pas vraiment car les groupes qui pensent que chanter en anglais c’est mieux, ce n’est qu’une illusion ! Finalement y’en a très peu qui arrivent à trouver du succès. Puis je trouve qu’on est tous noyé dans une production anglosaxone et tout se ressemble finalement. D’ailleurs, si j’e n’ai qu’un public francophone je serai très content !

Tu as sorti trois EP avant de sortir ton premier album Saltos, le stress est le même ?

Non c’est plus stressant parce que…

…Il y a un enjeu financier plus important ? (rires)

Oui il y a ça mais aussi plus d’investissement artistique. Sur les EP c’est plus facile d’être dans une démarche d’expérimentation et c’est une manière de se chercher artistiquement. Moi je l’ai surtout vécu comme ça. Alors que sur l’album c’est quelque chose de plus dense pour que l’enchainement des morceaux soient cohérents. On a envie de tenir le public depuis le début jusqu’à la fin. Même si aujourd’hui les gens consomment plus des morceaux à l’unité ! C’est important que ça marche un minimum que ce soit pour un succès critique ou populaire pour me permettre de faire des disques et des concerts.

Je trouve l’album plus pop et lumineux, c’est un choix d’avoir un son plus accessible ?

Effectivement il y a eu ce choix. ! La setlist de l’album a beaucoup évolué car j’ai commencé à bosser dessus il y a un an et demi voire deux ans. J’en ai enregistré pas mal et il y en a certain que j’ai enlevé etc. Au fait, je voulais faire quelque chose de plus pop que les précédents EP où c’était plus parlé et psychédélique. Je ne le sentais pas sur un album complet donc je suis allé sur une collection de chansons pop. Un format où les chansons dépassent rarement les 4 minutes. Mais j’aime toujours autant mes anciens titres ! J’aime bien les bons albums pop !

photo : Yann Stofer

Tu sais qu’en écoutant l’album, à un moment ça m’a fait penser à Fauve !

Alors je ne me reconnais pas trop dans les thèmes abordés par Fauve. Mais la manière de mettre en avant la voix oui pourquoi pas (rires).

L’album fait vraiment bande-son de vacances…ça me rappelle le film Les Petits Mouchoirs…(rires)…

Alors je déteste ce film ! (rires ) Tu trouves vraiment ?

Oui un peu…

C’est vraiment un cinéma que j’aime pas…

Tu es un artiste  avant tout car tu as une formation en art, est-ce que tu gères totalement l’aspect visuel du projet ?

Oui, j’aime bien participer dans la conception de mes clips, des pochettes etc…je réalise pas moi-même mes clips mais je porte une attention particulière dans la réalisation. Je trouve ça intéressant de bosser avec des gens qui ne sont pas forcément des clippeurs, je trouve qu’ils apportent quelque chose de différent.

Sinon en ce moment, c’est quoi tes coups de coeur de la  nouvelle scène française ? 

J’ai beaucoupé aimé l’album de Flavien Berger…sinon j’aime bien Cléa Vincent aussi !

Et tu écoutes quoi en ce moment ?

j’aime bien la nouvelle mixetape de Drake & Future !

++ Perez – Saltos (Barclay) / en concert le 2 novembre à La Maroquinerie